Logo UP13   

Biographie

 

Rédigé par Patrick Girard

Spécialiste éminent de l'histoire du Maghreb, Benjamin Stora, né à Constantine en 1950, est le meilleur connaisseur des rapports, complexes et singuliers entre la France et l'Algérie, ses deux patries. Cet érudit inquiet et scrupuleux, qui pourfend la langue de bois et les clichés, fut aussi un militant très engagé, membre de l'AJS et de l'OCI, la branche lambertiste du trotskisme français, jusqu'en 1986. Cet itinéraire qu'il raconte dans un livre de mémoires dont le style époustouflant mélange allègrement le souffle de Léon Davidovitch et la poésie lyrique et ensoleillée d'Albert Camus. Ceux qui attendaient des révélations sur le trotskisme de Lionel Jospin en seront pour leurs frais.

Stora, détenteur de nombreux secrets delà quasi-«secte»trotskiste, ne donne pas dans le sensationnel ou le people. Il se fait le chroniqueur lucide de sa génération, de la nôtre, avec une rigueur qui n'exclut pas la tendresse et cet optimisme propre aux Méditerranéens. Dans cette rentrée littéraire, où l'on cultive le désespoir et le spleen chic, son livre est un petit bijou, car Stora a la suprême élégance de ne rien nier, de ne rien renier. Une manière raffinée de se réconcilier avec lui-même

*La Dernière Génération d'Octobre, Stock, 288 p., 20 € -  Réédition en poche, collection Pluriels, Edition Hachette.

Né le 2 décembre 1950 à Constantine en Algérie, Benjamin Stora est Professeur des universités. Il enseigne l’histoire du Maghreb contemporain (XIXe et XXe siècles), les guerres de décolonisations, et l’histoire de l’immigration maghrébine en Europe, à l’Université Paris 13 et à l’INALCO (Langues Orientales, Paris).

benjamin-stora4Docteur en sociologie (1978), et Docteur d’Etat en Histoire (1991), il a été le fondateur et le responsable scientifique de l’Institut Maghreb-Europe. Membre de l’Ecole  Française d’Extrême-Orient (EFEO), il poursuit en 1995 et 1996 des recherches au Vietnam. Il vit alors à Hanoi, pour une étude portant sur Les imaginaires de guerres Algérie-Vietnam. Puis, il a été Professeur invité à l’université de New York (NYU, 1998), et chercheur trois années à Rabat, au Maroc (1998-2001) pour une recherche sur les nationalismes marocain et algérien (publié sous le titre : Maroc, Algérie, histoires parallèles, destins croisés, Ed Maison neuve et Larose, 2002). Il a été Professeur invité à l’université de Berlin, Freï universität, en 2011.

Il a publié une trentaine d’ouvrages, dont les plus connus sont une biographie de Messali Hadj (réédition Hachette Littérature-poche, 2004) ; La gangrène et l’oubli, la mémoire de la guerre d’Algérie (La Découverte, 1991) ; Appelés en guerre d’Algérie (Gallimard, 1997) ; Algérie, la guerre invisible, Ed Presses de Sciences Po (2000).  Il a dirigé avec Mohammed Harbi l’ouvrage collectif, La guerre d’Algérie, aux éditions Robert Laffont (en poche, Hachette Littérature, 2006).

Lire la suite...

L'enfant séfarade de Constantine Benjamin Stora est devenu historien et a consacré l'essentiel de son travail à l'Algérie, qu'il a quittée en 1962, à 12 ans. Militant engagé, il combat avant tout l'oubli qui entoure son pays natal sa mère Marthe rêvait qu'il fût dentiste. Ou qu'il fît, du moins, partie des " gens bien arrivés ", se souvient Annie, la soeur aînée. Gagné. C'est d'ailleurs à ses parents, déclassés et appauvris par le départ d'Algérie, en 1962, que Benjamin Stora a rendu hommage, le 14 juillet 2009, quand il a été décoré de la Légion d'honneur. A eux aussi que sont dédiés Les Trois Exils. Juifs d'Algérie (Stock, 2006), l'un de ses derniers livres, parmi la trentaine d'ouvrages publiés par le prolifique historien.

Lire la suite...

Est-il vraiment nécessaire de présenter à des collègues universitaires ou chercheurs les travaux de Monsieur le Pr. Benjamin Stora ? Qui ne connaît pas cet auteur fécond ? Qui n'a pas entendu parler de ses multiples publications qui font de lui le spécialiste
français le plus célèbre de l'histoire contemporaine de l'Algérie ?

Témoignage du Professeur Charles-Robert Ageron

Voir la présentation de Benjamin Stora par Le professeur Bruno ETIENNE

Hommage à Benjamin Stora, Mucem, Marseille, 31 mai 2018

2018 31 mai Stora Mucem 1

Recherche

Ouvrages