Logo UP13   

Comptes rendus d'ouvrages

 

BS-les memoires dangereusesNicolas Bancel est historien et professeur à l’Université de Lausanne, spécialiste de l'histoire coloniale et postcoloniale française. Il a écrit de nombreux ouvrages et articles notamment dans Les Guerres de mémoires. La France et son histoire. Enjeux politiques, controverses historiques, stratégies médiatiques (Pascal Blanchard et Isabelle Veyrat-Masson (dirs), La Découverte, 2008) ou encore a co-écrit Le Grand Repli (La Découverte, 2015).

Lire la suite...

LES MÉMOIRES DANGEREUSES
de Benjamin Stora, avec Alexis Jenni
Éditions Albin Michel, 232 p., 18 €

BS-memoires-dangereuses-La lecture du petit livre de Benjamin Stora écrit avec Alexis Jenni intitulé Les Mémoires dangereuses, illustre la prégnance et la présence du passé commun dans l’actualité.

Contrairement à ce que l’on croit et va partout répétant, les peuples ont la mémoire longue. Sans cette masse innombrable et invisible de tenaces souvenirs qui sont une part importante de l’identité des communautés humaines, leur soubassement mental, l’histoire serait littéralement inexplicable et la violence totalement incompréhensible. Le passé colle à la peau de l’actualité et lui donne sa teinte dominante, entre le noir sinistre et le rouge sang. Les guerres et le terrorisme, ces plaies perpétuelles de l’espèce humaine, germent dans les têtes là où sont stockés les souvenirs de ce qui fut.

Lire la suite...

Histoire des relations juifs-musulmans : des origines à nos jours. Un succès de librairie. En France.

histoire-des-relations-entre-juifs-musulmansHistoire des relations entre juifs et musulmans des origines à nos jours, sous la direction d'Abdelwahab Meddeb et Benjamin Stora, Albin Michel, 1 152 p, 59 euros.

Car en Algérie, l’ouvrage collectif (120 auteurs) co-dirigé par Benjamin Stora et Abdelwahab Meddeb, n’est pas (encore) édité. Plus de dix mille exemplaires déjà vendus depuis octobre dernier. «Jouée» à guichet fermé, la conférence-débat, passionnante et passionnée, a drainé le public des grands jours mais en a laissé plus d’un sur sa faim. Mardi soir, la salle de conférences de l’Institut français d’Alger (IFA) s’est révélée ainsi exiguë pour contenir le public nombreux et hétéroclite venu boire la parole savante.

Lire la suite...

Camus-brulantBenjamin Stora/Jean-Baptiste PERETIE CAMUS BRULANT Paris, Stock, « Parti pris »,2013,128 p.

 

Dans L’Hôte, une nouvelle intégrée au recueil L’Exil et le Royaume, publié en 1957, Albert Camus trace le portrait d’un instituteur – Daru – à qui un gendarme confie, le temps d’une nuit la garde d’un « Arabe » qui a tué son propre cousin, avec mission de le conduire, le lendemain, à un poste de police. Au lever du jour, Daru accompagne son « hôte » jusqu’à un croisement de chemins : vers l’Est, le poste de police, vers l’Ouest, la liberté. A lui de choisir. L’homme se dirige vers l’Est. De retour dans son école, l’instituteur découvre une inscription sur le tableau noir ; « tu as livré notre frère. Tu paieras. » La nouvelle se termine sur cette phrase : « Dans ce vaste pays qu’il avait tant aimé, il était seul. »

Lire la suite...

Hommage à Benjamin Stora, Mucem, Marseille, 31 mai 2018

2018 31 mai Stora Mucem 1

Recherche

Ouvrages