Logo USPN  

Actualités

Est-ce le dégel définitif?

Le président Tebboune et son homologue français Emmanuel MacronL'année 2024 sera-t-elle celle du réalisme politique et du pragmatisme économique?

La commission mixte algéro-française, chargée du travail de mémoire sur la colonisation française se réunira en janvier 2024, en France et en mars de la même année en Algérie. Il sera prioritairement question d’accélérer le règlement de plusieurs dossiers en rapport avec la Mémoire. La dernière réunion de Constantine, tenu au courant du mois de novembre, avait enclenché un processus qui se maintiendra jusqu’à la résolution totale du dossier mémoriel, et cela ne peut se faire si les moyens ne seront pas débloqués du côté français , comme cela a été rappelé par l’historien et rapporteur, Benjamin Stora.

L’information, qui a été donnée par celui-ci, signera le début, selon des sources proches du dossier, du dégel effectif quant aux points essentiels, à savoir le volet relatif à la libération de toutes les archives en rapport avec la période coloniale française en Algérie depuis 1830 jusqu’à 1962.
Il faut rappeler que ladite commission avait connu une longue période d’immobilisme et d’inaction, ce qui a provoqué l’ire des concernés par ce dossier, sensible et délicat, de la mémoire. Un calendrier de travail à été mis en branle afin d’accélérer la cadence, en optant pour des recommandations pratiques et efficaces sous forme de feuille de route qui a été signée par les deux présidents de la commission, Mohamed Lahcen Zighidi pour la partie algérienne et Benjamin Stora pour la partie française. Les recommandations qui sont formulées sous forme de feuille de route seront soumises aux deux chefs d’État, Emmanuel Macron et Abdelmadjid Tebboune, puisque l’initiative a été parrainée par eux. La prochaine réunion de janvier 2024 aura à développer davantage les dossiers qui concernent l’établissement d’une chronologie des faits militaires, politiques, économiques, sociaux et culturels survenus entre 1830 et 1962, la fondation d’une bibliothèque commune de recherche et de sources imprimées ou manuscrites sur le XIXe siècle, et la création d’un portail numérique consacré aux sources imprimées, aux archives numérisées, aux thèmes et aux travaux de recherche, à la cartographie et aux ressources iconographiques, sonores et filmiques, à la chronologie, etc. Le mémorandum de Constantine, publié par cette commission, lors de la dernière réunion du novembre dernier, constituera la matière de référence lors de la prochaine réunion de janvier 2024, afin d’en finir avec les tergiversations qui ont impacté la situation de la commission chargée par Alger et Paris du travail de mémoire sur la colonisation française. Les historiens et les experts de ce dossier épineux expriment leur optimisme en ce qui concerne la résolution de ce sujet qui a tant duré dans la perspective d’asseoir une relation pragmatique et débarrassée de la douleur de la mémoire coloniale, qui reste encore vivace et profonde.

Le rapport de Benjamin Stora se traduira par une nouvelle lecture qui sera faite par a commission mixte algéro-française afin qu’elle puisse remplir sa mission qui consiste à dépasser l’étape du rapport conflictuel sur le plan mémoriel afin d’atteindre la phase qui sera caractérisée par le règlement objectif de l’inventaire colonial.

Pour en finir avec l’aspect tragique de la mémoire coloniale, le mémorandum qui a été signé par les deux parties algéro-française, sera approfondi et développé dans un sens qui va concrétiser le plus rapidement possible les exigences et les conditions de l’Algérie, comme c’est le cas de la question de « l’identification des cimetières, tombes, et détenus algériens décédés en France au XIXe siècle.

La commission projette la numérisation des registres d’état-civil et des cimetières de la période coloniale en Algérie ».

Agenda

Février 2024
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29

Ouvrages

Hommage à Benjamin Stora, Mucem, Marseille, 31 mai 2018

2018 31 mai Stora Mucem 1