Logo UP13   

Documentaires

De Benjamin Stora

Le film documentaire a été diffusé sur France 3, les 24 et 26 janvier 2015

emilie-busquant-Résumé du film :  Qui connaît Émilie BUSQUANT? Qui sait qu'elle fut la compagne de Messali HADJ, le père du nationalisme algérien, et qu'elle aurait cousu le premier drapeau algérien ? Dans les manuels scolaires, dans l’Histoire officielle française et algérienne,  Émilie BUSQUANT n’existe pas.

Voir le documentaire : "Emilie BUSQUANT, une passion algérienne".

1954-la-fin-dun-mondeEn 1954, la France vit des jours heureux, les années noires de la Deuxième Guerre mondiale sont derrière elle, l'économie est en plein essor et les salaires augmentent. Aux confins de son empire colonial, un conflit s'achève dans la plus grande indifférence : la guerre d'Indochine. Entre les accords de Genève reconnaissant l'indépendance du Vietnam signés le 20 juillet, aux débuts du soulèvement armé en Algérie, en novembre, 100 jours font craquer l'Empire français et annoncent la fin d'un monde. S'inspirant de l'exemple vietnamien, des militants algériens, puis marocains et tunisiens, décident de passer à l'action pour obtenir l'indépendance.

Voir le documentaire : 1954, la fin d’un monde

Lire la suite...

la dechirure pUn documentaire fort et nécessaire, pour passer de la mémoire à l’histoire, de la blessure à l’apaisement.
50 ans après les Accords d’Evian et l’indépendance de l’Algérie, le temps semble venu de raconter la Guerre d’Algérie en regardant l’histoire en face, sans tabou ni silence.
A partir d’images d’archives, en grande partie inédites et provenant de sources très diverses (archives de l’armée française et de la télévision française, mais aussi images des télévisions anglaises, algériennes et d’Europe de l’Est ou encore images d’amateurs).
Guerre d’Algérie – la déchirure donne à voir le conflit dans sa globalité, rendant compte de la diversité des points de vue pour chercher à comprendre ce qui s’est vraiment  passé.

Voir le documentaire : Guerre d'Algérie : la déchirure 1954 - 1962

Lire la suite...

algerie_notre_histoire2_Début 1960, à 22 ans, Jean-Michel Meurice débarque en Algérie comme appelé du contingent. Benjamin Stora, lui, a 10 ans, et sa famille – des commerçants juifs de Constantine – vit depuis plusieurs années dans l’angoisse de la guerre. Elle va causer quelque 500 000 morts en un peu plus de sept ans, mais comme une majorité de Français, le soldat Meurice en ignore alors à peu près tout. Et l’armée, qui lui « apprend à tuer », ne lui explique « ni qui ni pourquoi ». Un silence qui se fera de plus en plus pesant alors que l’Algérie française, au fil des mois, se défait sous ses yeux dans un chaos grandissant. Car le pouvoir gaulliste, accuse-t-il, va peu ou prou abandonner à leur sort, puis à leurs blessures, tous ses protagonistes : pieds-noirs, harkis, appelés. Sa chronique à la première personne du singulier débute avec les émeutes qui voient pour la première fois, en janvier 1960, des civils français dresser des barricades pour affronter leurs gendarmes à Alger. Elle s’achève avec la recrudescence des massacres qui, entre les accords d’Évian, le 18 mars, et l’indépendance algérienne, le 5 juillet 1962, frappent tous les camps, tandis que la France accélère le retrait de son armée.

Un film de Jean-Michel Meurice et Benjamin Stora
DVD PAL Version Française, 52 min.
Zadig Productions - ARTE France - INA 2011

Voir le documentaire : Algérie notre histoire

En savoir plus sur le documentairz : Ils ont voulu le pouvoirQuoi de commun entre Patrick Devedjian et Julien Dray, entre Patrick Balkany et Jean-Christophe Cambadélis ? Ces hommes que tout oppose font pourtant partie de la même génération, née à la  politique après mai 1968.
Ce sont pour la plupart des enfants de la banlieue parisienne, tombés très jeunes dans le chaudron de la politique. Ni énarques ni fils de notables, ils ont apporté de nouvelles meurs à la vie publique française. Enfants de la télé, ils ont fait de la politique comme on fait carrière.
Les uns ont été lancés par Pasqua, les autres par Mitterrand.
Les uns ont connu leur apogée dans le sillage du Président.
Les autres attendent leur tour.
Ce film documentaire – en deux épisodes de 52 minutes – raconte leur parcours politique, confrontant interviews intimes et archives télé.

Auteurs : Hélène Constanty - Alberto Marquardt
Réalisateur : Alberto Marquardt à partir d'une idée de Benjamin STORA
DVD PAL - Version Française 2 X 52 min. / 16/9
Production LCP Assemblée nationale - INA - Point du Jour 2010

Voir le documentaire : Ils ont voulu le pouvoir

En savoir plus sur le documentaire : Algérie été 62 l’indépendance aux deux visages.Notre film vise à restituer les moments tragiques, difficiles, extraordinaire du passage à l’indépendance algérienne de juillet à septembre 1962.
Après le référendum du 3 juillet 1962, où une écrasante majorité d’algérien se prononce pour la séparation avec la France, commence une période intense de troubles, d’incertitudes qui ne met cependant pas fin à la guerre d’Algérie commencée sept ans plus tôt.
Pendant trois mois, de juillet à septembre, se succèdent et se mêlent les fêtes de l’indépendance et les enlèvements d’européens, les joies d’une liberté conquise par les Algériens et les douleurs de l’exil pour ceux que l’on avait appelé les « pieds noirs », les peurs d’une reprise de la guerre mais cette fois entre algériens (avec les affrontements entre maquisards de l’intérieur et militaires de l’armée des frontières), l’effroi devant les premiers massacres de harkis.

Film de Jean Michel Meurice et Benjamin Stora
DVD PAL Version Française, 52 min.
Production France 5 - Point du Jour / 2002

Voir le documentaire : Algérie été 62 l’indépendance aux deux visages

Recherche

Ouvrages

Sorties 2017

Inscription à newsletter

Recherche sur le site