Logo UP13   

Articles récents

 

Quand on aborde avec eux la question de l’élection présidentielle de cette année, les historiens français font souvent une comparaison qui peut, au début, paraitre étrange. La guerre que la France a menée en Algérie, disent-ils, a clivé la société française, ouvrant des crises d’identité et d’intégration qui sont encore des moteurs des politiques, tout comme la Guerre de Sécession qui se cache dans les politiques raciales et régionales qui continuent de consumer les États Unis.

Lire la suite...

A la une, Culture

Quand Alger ouvrait ses portes à tous les «damnés de la Terre»

El Watan, Algérie, le 03.02.17 |

Du début des années soixante au milieu des années soixante-dix, l’Algérie indépendante apporte un soutien important aux mouvements anticoloniaux et aux révolutionnaires du monde entier. Les présidents successifs, Ahmed Ben Bella, puis Houari Boumediene, font d’Alger  une terre d’accueil de militants en lutte contre l’oppression coloniale ou raciale.

Alger, La Mecque des Révolutionnaires, documentaire écrit et réalisé par Ben Salama, a été diffusé dans la soirée de mardi au Musée National de l’Histoire de l’Immigration à Paris lors d’une soirée organisée par le Musée de l’immigration que préside l’historien Benjamin Stora, en collaboration avec Arte et Médiapart.

Lire la suite...

Histoire LaProvence N7 1« La France n'a pas compris le bouleversement du monde qui s'opere pourtant sous ses yeux »

Si la France est au sortir de la Seconde Guerre mondiale à la table des vainqueurs, elle le doit beaucoup à ses colonies.
Pour autant, elle ne saisit pas l'importance de répondre aux demandes de liberté pour s'adapter à un nouvel ordre mondial dominé par les USA et l'URSS. Résultat, elle va perdre en moins de deux décennies la plupart des territoires qu'elle contrôlait, avec des conflits extrêmement violents en Indochine puis en Algérie.

> Lire l'article

Recherche

Ouvrages

Sorties 2017

Inscription à newsletter

Recherche sur le site