Logo UP13   

La mémoire

Benjamin Stora, historien, sera à Alger samedi prochain. Il animera une conférence de presse à la librairie du Tiers-Monde. Il y fera une vente-dédicace de deux de ses ouvrages réédités à Alger par Sédia, Le mystère de Gaulle, son choix pour l’Algérie et La gangrène et l’oubli, la mémoire de la guerre d’Algérie. Dimanche 6 juin, il sera au Centre culturel français (CCF) pour une conférence-débat [1]. Il revient dans cet entretien sur les polémiques autour du film Hors-la-loi, le livre sur le colonel Amirouche et le projet de loi portant sur la criminalisation du colonialisme.

Lire la suite...

Bonjour amis auditeurs, Jean Corcos au micro pour ce préenregistré réalisé le 23 décembre 2004. J’ai le grand plaisir aujourd’hui de recevoir un invité de grande qualité, qui est un des rares historiens de référence de la guerre d’Algérie. Bonjour Benjamin Stora. Benjamin Stora, vous êtes né en 1950 à Constantine, ville que vous avez quitté enfant avec vos parents, comme des centaines de milliers de Français, pieds noirs et juifs naturalisés qui ont du fuir leur terre natale.
Lire la suite...

Professeur d'université, historien spécialisé dans l'histoire du Maghreb et de la colonisation française, Benjamin Stora co-dirige depuis 1990, l'institut Maghreb-Europe, à Paris VIII-Saint-Denis. Auteur de La gangrène et l'oubli (La Découverte, 1991), Imaginaire de guerre (La Découverte, 1997). Son dernier ouvrage, Les écrits de Novembre, réflexion sur le livre et la guerre d'Algérie, paraît chez Chihab Éditions. L'occasion pour Benjamin Stora de revenir sur les vertus du livre comme vecteur de la transmission mémorielle.
Entretien réalisé par Yasmina Belkacem
Lire la suite...

Hommage à Benjamin Stora, Mucem, Marseille, 31 mai 2018

2018 31 mai Stora Mucem 1

Recherche

Ouvrages