Logo USPN  

 

BS-memoires-dangereuses-Benjamin Stora, avec Alexis Jenni

Réflexions de l'historien sur le racisme dans la société française contemporaine, hérité du passé colonial de la France, et sur la nécessité de se débarrasser de cette image dépassée pour pouvoir affronter les enjeux du monde moderne.

Elles sont précédées d'un dialogue avec A. Jenni dans lequel sont évoquées notamment les attaques terroristes qui ont frappé la France en 2015. ©Electre 2016

Les mémoires dangereuses : de l'Algérie coloniale à la France d'aujourd'hui
Le transfert d'une mémoire : de l'Algérie française au racisme anti-arabe de Benjamin Stora avec Alexis Jenni

Albin Michel Paris , collection Documents , (décembre 2015), 232 pages , 18 €

 

De BENJAMIN STORA et SÉBASTIEN VASSANT

Histoire desinee Guerre AlgerieUn des meilleurs historiens de la guerre d’Algérie et un talentueux auteur de bande dessinée unissent leur passion et leur savoir-faire pour proposer la première histoire dessinée de la guerre d’Algérie.

Voici un récit vivant, à multiples points de vue, qui intègre les acquis de la recherche la plus récente et n’occulte rien des horreurs du conflit ni des déchirements qui le traversent. Et qui mobilise toutes les ressources de la narration graphique pour donner la parole à ses acteurs, restituer ses enjeux, ses atmosphères et ses paysages, d’une manière novatrice et accessible à
tous. Une initiation sans équivalent à une guerre dont les blessures ne sont pas encore refermées.

Né à Constantine, en Algérie, en 1950, BENJAMIN STORA est l’auteur d’une trentaine de livres et de nombreux documentaires qui font référence. Il préside le conseil d’orientation du musée national de l’Histoire de l’immigration. Son combat de toujours a été de faire toute sa place à la diversité des mémoires du conflit, des deux côtés de la Méditerranée.

Né en 1980, SÉBASTIEN VASSANT est dessinateur et scénariste de bande dessinée, et passionné d’histoire. Il est l’auteur de Frères d’ombre (Futuropolis, 2013), de Juger Pétain (Glénat, 2015) et de Politique qualité (Futuropolis, 2016).
Son travail s’est appuyé sur de nombreux documents d’archives : photographies,journaux d’époque, témoignages écrits et filmés.

Album: 190 pages, Éditeur : Seuil (6 octobre 2016), Collection : DOCUMENTS (H.C)

cetait hier en algerie

De BENJAMIN STORA

L’histoire des Juifs d’Algérie est riche de plusieurs millénaires, mais s’autonomise à partir de 1830, date de la conquête française. Puis, du décret Crémieux en 1870 qui leur donne la nationalité française à l’indépendance de l’Algérie en 1962, elle est scandée de ruptures, de déchirements, d’exils, malgré l’attachement profond à une terre avec laquelle chaque famille restera liée.Entre le récit historique et le document privé, la mémoire collective et individuelle, ce livre dessine le parcours et les grandes étapes de la communauté juive d’Algérie.
Plus de 150 photographies présentées et commentées avec précision et finesse nous emmènent à Alger, Constantine, Oran et dans le Sud algérien. Elles disent les rapports à la tradition culinaire, musicale, vestimentaire, à la France et à la République, mais aussi entre les différentes communautés. Elles racontent les lieux marquants, les odeurs, les fêtes, un quotidien et un mode de vie, un univers inoubliable tramé de relations familiales et amicales fortes.

Relié: 224 pages, Éditeur : Larousse (28 septembre 2016), Collection : Beaux livres Larousse

De Benjamin Stora et Renaud de Rochebrune.

BStora la guerre dalgerie vue par les algeriens tome2Peut-on raconter autrement l’histoire de la guerre d'Algérie ? L’ambition de ce livre est de rapporter, en se fondant sur toutes les sources possibles et en particulier sur des documents inédits ou difficilement accessibles, un récit de cette guerre telle qu’elle a été vue, vécue et relatée par les Algériens, et en premier lieu par les combattants indépendantistes. Ce second volume, qui s’ouvre avec l’assassinat d’Abane Ramdane par les autres chefs du FLN, au lendemain de la bataille d’Alger, et va jusqu’à l’indépendance et les implacables luttes pour le pouvoir qu’elle entraîne, confirme que, sous ce regard neuf, la plupart des aspects du conflit prennent un tour totalement différent. Le temps de la politique et des négociations en vue de mettre un terme au conflit, quand l’aspect militaire du combat devient peu à peu moins essentiel, sera en effet aussi celui de profonds bouleversements, ignorés du côté français, au sein du FLN. Des bouleversements provoquant des affrontements dont les premiers bénéficiaires seront Ahmed Ben Bella et Houari Boumediene au cours de l’été 1962 , mais dont les conséquences se font sentir jusqu’à aujourd’hui.

Broché: 448 pages, Editeur : Denoël (13 octobre 2016), Collection : Médiations

Hommage à Benjamin Stora, Mucem, Marseille, 31 mai 2018

2018 31 mai Stora Mucem 1

Ouvrages