Logo UP13   

Préfaces, postfaces d'ouvrages

 

Simone Molina Archives  incandescentes. Écrire, entre la psychanalyse, l’Histoire et le politique, Ed L’Harmattan, Novembre 2011. Préface Benjamin Stora

Archives-incandescentes-crire-la-psychanalyse-entre-Histoire-et-politique« À l'époque où j'ai lu vos premiers livres sur la guerre d'Algérie, l'Histoire, ni le politique d'ailleurs, n'entraient dans les réflexions de la plupart de mes collègues analystes, extrêmement dogmatiques, ou frileux peut-être dans ma région. Quant à la question algérienne, largement refoulée, il n'était pas même envisageable de l'aborder. Vos ouvrages m'ont aidée, personnellement et en tant qu'analyste, à entendre ce qui se jouait pour moi et pour mes patients dans les questions d'exil et de traumatismes liés aux guerres. C'est avec la littérature que j'ai commencé à faire entendre publiquement ce que j'avais à dire dans mon domaine, la psychanalyse ; là encore, de façon assez décalée puisque les mots de la psychanalyse ne me semblaient pas suffire à faire percevoir aux néophytes les souffrances intimes, surtout celles liées à la grande Histoire.»

Lire la suite...

Couv-octobre-noirEn 1961, Vincent, côté scène, est un jeune chanteur dans un groupe de rock, Les Gold Star. Mais, dans le privé Vincent s'appelle Mohand, il est Algérien dans la France des « Événements d'Algérie ».
Le soir du 17 octobre, son groupe participe à un tremplin rock donnant au gagnant accès à la scène réputée de l’Olympia. Mohand est partagé entre son envie de participer au concert et sa volonté de soutenir son peuple en manifestant à l'appel du FLN. Finalement, il rejoint le groupe au Golf Drouot. En sortant du concert il découvre un Paris en guerre. Dans la nuit, de retour chez lui, il apprend que sa soeur Khelloudja a disparu. Commence alors une quête qui révèlera la violence de la répression de la manifestation.
Cette bande dessinée rend hommage à Fatima Bédar, tuée pendant la manifestation, dont le nom a été mentionné la première fois par Didier Daeninckx en 1986. Mais aussi à tous les anonymes qui ont participé à cette tragédie.

Lire la suite...

alger_1951_Benjamin Stora - Etienne Sved - Maïssa Bey - Malek Alloula

En 1951, le photographe d’origine hongroise Étienne Sved entreprend un voyage en Algérie au cours duquel il réalise un travail qui se démarque radicalement de l’imagerie coloniale. Attentif aux gens, il capte sur le vif et sans a priori le quotidien d’une Algérie entre deux ères. Trois auteurs ; le poète et essayiste Malek Alloula, l’écrivaine Maïssa Bey et l’historien Benjamin Stora, apportent un éclairage littéraire et historique sur ces photos qui ont (...)

 

algerie-vue-du-ciel_De Yann Arthus-Bertrand, Benjamin Stora, Djamel Souidi, Jean Daniel.

Pour la première fois un photographe a été autorisé à survoler toutes les régions d’Algérie, offrant ainsi des images totalement inédites de ce pays immense et énigmatique, le plus grand de l’Afrique du Nord. Des montagnes de Kabylie aux massifs des Aurès, du Sahara majestueux à Alger la Blanche, de la plaine de la Mitidja à Constantine suspendue sur son rocher, (...)

Hommage à Benjamin Stora, Mucem, Marseille, 31 mai 2018

2018 31 mai Stora Mucem 1

Recherche

Ouvrages