Logo USPN  

Stora-Couverture-Une-enfance-a-ConstantineÀ travers le regard d’un enfant devenu historien, Benjamin Stora ouvre les portes de sa mémoire et restitue avec émotion un monde perdu, celui des juifs d’Algérie, fous de la République et épris d’Orient. Il raconte la guerre, bruit de fond qui s’amplifie soudain avec la fuite et le départ vers la France. Il raconte aussi ses souvenirs joyeux, visuels, colorés, sensuels. Il décrit la douceur du hammam au milieu des femmes, les départs à la plage en été, le cinéma du quartier où passaient les westerns américains, la saveur des plats et le bonheur des fêtes. Ces scènes, ces images révèlent les relations entre les différentes communautés, à la fois proches et séparées, en terre d’Islam, au temps de la colonisation française.

> télécharger le programme complet

 

Hommage à Benjamin Stora, Mucem, Marseille, 31 mai 2018

2018 31 mai Stora Mucem 1

Ouvrages